Le passage d’un logement nu en logement meublé consiste à le garnir des éléments mobiliers prévus par la loi ALUR, qui permettent une utilisation du bien par le locataire dans des conditions normales de confort. Cet ajout de meubles et d’équipements peut se faire après l’acquisition d’un bien à louer ou après le départ d’un locataire. Il est subordonné à la possibilité de louer meublé dans le règlement de propriété. S’il s’agit de location meublée saisonnière, dans certaines villes, notamment celles de plus de 200.000 habitants, il faut également que le bien puisse être accepté pour une telle activité.

Autre point de vigilance, si vous avez imputé un déficit foncier lié à des travaux réalisés pour votre bien lors des 3 années précédentes, celui-ci peut être remis en cause par l’administration sans pour autant être perdu.

Ces démarches effectuées, il conviendra de signer un bail ou un contrat de location meublée avec votre locataire avant que celui-ci puisse emménager.

Vous souhaitez plus d’informations sur la location meublée ? Nos experts vous répondent !