Mobil-home

La location de mobil-home est une variante à la location meublée non professionnelle. Vous pouvez ainsi bénéficier des avantages du statut LMNP et récupérer la TVA sur votre achat.

La location de mobil-homes

La location de mobil-homes réalisée dans un terrain de camping est assimilée à celle d’un logement meublé dès lors qu’elle constitue une véritable installation fixe.

Propriétaires de mobil-homes ou d’habitations légères de loisirs : bénéficiez des avantages de la fiscalité LMNP. Il faut pour cela donner le bien en location à l’exploitant du terrain de camping ou à des particuliers.

ComptaCom vous transmet les éléments à reporter sur votre déclaration de revenus personnelle !

Devis gratuit et immédiat

Avantages et contraintes de la location de mobil-home

ComptaCom, expert spécialisé dans la location de mobil-home, vous présente les avantages et inconvénients de ce statut.

Avantages

1

Récupérer la TVA sur son investissement

Si vous êtes propriétaire de mobil-home et que vous le proposez à la location, vous pouvez récupérer la TVA sur votre investissement.

2

Déductibilité des charges relatives au mobil-home (intérêts d’emprunt, loyer de la parcelle, amortissement, équipements…)

En optant pour le régime réel, vous pourrez déduire l’ensemble des charges inhérentes à votre activité.

3

0 impôt sur les recettes de la location (grâce aux amortissements et à la déductibilité des charges)

Le régime réel permet dans la majorité des cas de ne pas payer d’impôt sur les recettes de la location.

4

Réduction d’impôts sur les frais de comptabilité

En adhérant à un Centre de Gestion Agrée (CGA), vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt sur les frais de comptabilité (à hauteur de 2/3 des frais engagés).

5

Taux de TVA réduit sur les recettes

En proposant votre mobil-home à la location vous bénéficierez d’un taux de TVA réduit (10%) sur les recettes locatives.

 

Contraintes

Tenir une comptabilité à jour

En optant pour le régime réel, il est nécessaire de tenir à jour sa comptabilité. Un cabinet spécialisé comme ComptaCom pourra vous accompagner.

1

Occupation personnelle à réintégrer comme un avantage en nature

Si vous optez pour le statut LMNP avec option TVA, il est nécessaire de prendre en compte votre occupation personnelle.

2

Louer son mobil-home au minimum 5 semaines/an

Le statut LMNP implique de louer votre mobil-home au minimum 5 semaines/an.

3

 

Régime micro-bic ou réel ?

Régime micro-bic

Soit vous optez pour le régime fiscal du micro-bic :
Avec la LMNP, vous devez inscrire vos recettes brutes de l’année précédente sur la déclaration complémentaire n°2042 C-PRO, p.2, cases 5ND à 5 PJ. Vos revenus seront alors automatiquement soumis aux prélèvements sociaux après un abattement automatique de 50% appliqué par les services fiscaux.

Régime réel

Soit vous optez pour le régime réel :
En tant que loueur meublé non professionnel, vous devez remplir la déclaration n°2031 et ses annexes. Reportez votre résultat imposable sur la déclaration complémentaire n°2042 C-PRO, p.2, cases 5NA à 5MM.

Le régime réel, qui prend en compte l’amortissement du mobil-home et toutes les charges de votre activité, permet, dans la majorité des cas, de ne pas payer d’impôt sur les recettes liées à la location.

Propriétaire de mobil-home : pourquoi faire appel à ComptaCom ?

En vous accompagnant pour tout le suivi administratif et fiscal, ComptaCom se charge pour vous des démarches d’immatriculation auprès des services fiscaux et du suivi comptable ainsi que de la récupération de TVA.

En proposant votre mobil-home à la location vous pouvez prétendre au statut LMNP et ainsi bénéficier de la récupération de TVA, que votre mobil-home soit neuf ou d’occasion.

Vous récupérez ainsi la TVA sur :

  • le prix d'achat du mobil-home (20%)
  • le loyer de la parcelle (10%)
  • les futurs équipements permettant de maintenir ou d'embellir le bien acquis ( ex : achat d'une terrasse, climatisation, électroménager, draps, vaisselle, embellissement de la parcelle, etc...).

Afin de réaliser les démarches dans les temps impartis par les services fiscaux, il est nécessaire de prendre contact avec un expert-comptable spécialisé dès la signature de votre bon de commande.