Les loueurs en meublé non professionnels (LMNP) et professionnels (LMP) peuvent bénéficier d’avantages fiscaux en adhérent à un Centre de gestion agréé (CGA). L’adhésion doit intervenir dans un délai de 5 mois maximum après le début de l’activité ou de l’exercice comptable.

CGA : définition

Le Centre de gestion agréé est un organisme indépendant qui a pour rôle de vérifier les liasses fiscales des adhérents.

L’adhésion à cet organisme est facultative. L’adhérent paie une cotisation annuelle.

Quels sont les avantages que procure l’adhésion à un CGA ?

L’inscription au CGA en LMNP / LMP permet principalement d’accéder à 2 avantages fiscaux :

  • Réduction d’impôts pour frais de comptabilité et d’adhésion de 2/3 des dépenses payées,  la réduction étant plafonnée à 915 €/an. (à condition de faire moins de 70 000€ de recettes/an et de ne pas exercer l’activité de location en indivision (+ d’infos pour les propriétaires en indivision).
  • Non majoration du résultat fiscal. Cette majoration était de 25 % en 2019. La loi de finances 2021 prévoit une régression progressive de cette majoration (20 % en 2020, 15 % en 2021, 10 % en 2022 puis suppression de la majoration en 2023). Cet avantage n’intervient que lorsque le résultat est positif, notamment pour les bénéficiaires du régime Censi Bouvard, ou en cas de résultat exceptionnel (lié à des indemnités d’assurance, par exemple). 

Le coût moyen d’un CGA est de 250 € TTC. La cotisation annuelle du CGA recommandé par ComptaCom est de 108 € TTC pour 2021. La réduction d’impôts, quand elle s’applique, concerne également le coût de l’adhésion CGA. La réduction d’impôts est à inscrire dans la case 7FF sur votre déclaration 2042 Complémentaire.

Ainsi, si le loueur en meublé paye au moins autant d’impôts que les 2/3 des honoraires comptables et de la cotisation au CGA, la prestation comptable ne lui coûte qu’1/3 de son prix apparent. Enfin, pour ceux qui ne payent pas d’impôt ou ne peuvent bénéficier de la réduction d’impôt, les honoraires comptables seront comptabilisés en charge au titre de l’activité de location meublée et viendront réduire leur résultat imposable.